Accéder au contenu principal

A DUMONT D'URVILLE : ENFIN!


   Elle est au fond  : cherchez la comme nous l'avons fait!!!
L'aboutissement d'un rêve de 47 ans!!!!!!
Mais oui, la base est située sur une ile, et non sur le continent antarctique : l'ile des Pétrels au sein de l'archipel de cap Géologie.


  Vue depuis le Nord :
- Le 42 : chambres des hivernants et l'hopital
- V-SAT : la communication vers l'extérieur (téléphone et internet)
- Séjour : restaurant et salle de détente (en cours de refection extérieur et intérieur)
- Centrale : notre source d'énergie et les ateliers correspondants
- Satellite : ancien radome non utilisé actuellement
- Abricotier : le repère des plongeurs scientifiques et techniques (jeu de mots)


   Vue depuis le Sud -Est :  
   Comme vous pouvez le voir en zoomant nous sommes les hôtes des manchots Adélie! pendant 6 mois de l'année
- Lacher de ballons et météo : tous les matins par les météos à 9H dans le cadre du réseau mondial qui a plus d'un siècle, et a résisté à tous les conflits et alliances. Dans le bâtiment sont aussi les bureaux des personnels techniques de la base.
- LIDAR : un laser puissant tourné vers le ciel pour en explorer les couches moyennes de l'atmosphère
- Géophy(sique) : tremblement de terre, analyses diverses y sont faites. Dans ce bâtiment l'informaticien, mais aussi les études scientifiques temporaires y ont leur base
- CEA : Analyse des éléments radioactifs de l'air 
- Glacio(logues) : leur terrain de jeu(!) est autour de la base et sur le glacier en face sur le continent
- -20°c : stockage des aliments congelés
-  4°C : stockage des aliments frais
- Salle de sport : on y pratique la muscu, le vélo, le ping pong et la course à pied, quand on ne peut pas aller sur la piste du Lion (cf. plus loin).


    Le 42 en arrière du séjour, depuis la salle de sport au petit matin. Le mât des couleurs est levé pour honorer la présence de Mme le préfet administrateur des TAAF. Il sera vite replié avec la montée du vent peu après sa montée sur son navire (elle en est la marraine)!

    La centrale devant les ateliers du mécanicien de précision, de l'électricien, et du plombier.

 
    Une partie des réserves de carburant pour les groupes électrogènes de la centrale en cours de remplissage, géré par les anges gardiens de celle-ci.
    Cette année est très rassurante, parce que l'Astrolabe a pu remplir quasiment toutes les cuves pour DDU , la base de Cap Prudhomme, le raid et Concordia, pour cette mission et l'été prochain. Un complément est prévu à la dernière rotation (si l'Astro. peut s'approcher!).

   Vue vers l'Est depuis le toit du batiment météo et techniques de G à D : le 42, la centrale, le séjour, le garage.

   Le "forum" : autour de la DZ (zone de poser de l'hélico) le séjour à G, le -20°c à sa droite et à droite la menuiserie et le garage du haut (il en existe un autre pour les engins au niveau de la mer à l'Est).
Depuis le toit de Géophy.


 La piste du Lion vue depuis la centrale. On l'a construite dans l'espoir de faire atterrir des avions en réunissant des ilôts et en brisant d'autres.Quelques problèmes techniques et les préoccupations écologiques ont stoppés ce projet. Mais les bâtiments ont reçus d'autres affectations (atelier). Une grande partie du stockage ne craignant pas le gel est fait dans des containers posés sur la piste. Le stockage est un vrai problème ici.
L'Astrolabe est venu à quai cette année comme vous pouvez le voir bien surveillé par les manchots Adélie!(et pas des pingouins!).
    Pour finir le plus vieux bâtiment de la base : la cabane Maret qui date de 1952 , mais qui attend de toute urgence un généreux sponsor pour la sauver. Nous y reviendrons.


     J'espère que cette présentation va vous permettre de vous déplacer sereinement dans la base de Dumont d'Urville. Comme vous pouvez le constater il s'agit d'une structure pavillonaire. Celà permet d'éviter la destruction totale de la base en cas d'incendie, comme en 1952 à Port Martin (nous y reviendrons), et de faire des doublons de stockage pour parer à toute éventualité. 
  Imaginez les problèmes pouvant exister ici pour les pompiers.

   N'hésitez surtout à vous abonner et à poser des questions ou poser des commentaires. Je tâcherai d'y répondre.

Commentaires

  1. Lucas marti - externe en D3

    Agréable moment que la découverte d'un endroit aussi mystérieux
    Un rêve depuis longtemps pour moi, réunionnais. J'admire l'accomplissement de votre rêve.

    Par la suite, et si vous avez un temps pouvez-vous nous parler de votre activité médicale, sur la base, de l'hôpital, de votre préparation à cette mission.

    Bonne arrivée en terre Adélie,
    Lucas

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aller à Hobart

Désolé pour le retard à la mise en route de ce blog, mais le voyage fut long, comme la mise en place  et l'optimisation d'internet !
Début d'un long voyage : départ le lundi 2 en fin de journée en train, arrivée à Hobart le 5 en milieu de journée, après 2 escales à Hong Kong et Sydney, décalage horaire compris.
Tous les moyens de transport (ou presque), sont mis à contribution .
 Mon gros chien vient me souhaiter un bon voyage. Sûr que le climat lui aurait bien convenu, mais maintenant les animaux étrangers n'ont plus le droit de venir là bas. Vous comprendrez bientôt pourquoi....
 Escale à Hong Kong de 10 heures environ.
Un des météo a passé beaucoup de temps ici, ce qui lui permet de nous guider dans ce bouillon économique et de nous expliquer 2-3 petites choses quand à son fonctionnement.
 Dés notre arrivée nous sommes conduits vers notre nouveau "taxi". Impressionnant et beau tout à la fois et presque tout neuf puisqu'il vient d'être mis en servi…

P800 : Nouvel Astrolabe.Un bel outil

Le P800 , patrouilleur polaire ASTROLABE

Impressionnant dès son approche. Il est vrai qu'il est construit pour des mers qui ne sont pas les plus hospitalières pour les hommes ni pour les bâtiments qui y croisent.

Il est géré par un GIP qui regroupe l'administration des TAAF, qui en est propriétaire, l'IPEV principal utilisateur durant les rotations antarctiques, et la Marine Nationale qui l'arme avec un équipage de 21 marins. Elle l'utilisera dans les missions de souveraineté dans les iles australes. Une situation pour le moins originale!
Cap : plein Sud au 180°(ou presque!).







Son étrave est spécialement étudiée pour briser une banquise de 80cm d'épaisseur environ.
















































       Dans le pack, qui n'était pas trop serré lors de notre traversée, et qui n'a pas bloqué le navire ni nécessité de mettre en évidence toute sa puissance.

Bloqué par la banquise en vue de la base au fond de la polynie.

 Mais progressivement sous les coups de boutoirs de la tempête, de l…